La dernière fois qu’on avait vu Jo-Wilfried Tsonga sur united nations court, c’était sur le Arthur-Ashe et il avait jeté l’éponge après deux manches perdues contre Novak Djokovic, en quarts de finale de l’US Open. Le genou, encore le genou, toujours le genou. Une fissure du tendon rotulien cette fois–ci. Pour soulager boy articulation, le Français a d’ailleurs décidé de changer boy mouvement au service, avec une position de départ modifiée. Plus d’écartement, mais une poussée sur l’ensemble des deux jambes…Tsonga est lancé«Être dans l’ensemble des 16 à l’Open d’Australie»Forfait pour la demi-finale de Coupe Davis en Croatie, le Manceau est donc réapparu ce lundi sur le Central de Shanghai. Armé d’un nouveau bandeau et d’un nouveau service, il a surclassé Florian Mayer (6-3, 6-2 en 1h11) en frappant douze aces et sauvant cinq balles de break sur cinq. «Pour united nations premier match avec mon nouveau service, c’était plutôt bien. Je n’ai rien à perdre. Le but, c’est essayer de faire évoluer l’ensemble des choses. Le match a été très satisfaisant. L’ensemble des six premiers jeux, c’est lui qui m’a donné du fil à retordre. Après, il a craqué à la fin du premier set et j’ai bien joué dans le deuxième. Le but, c’est de grappiller l’ensemble des points pour être sûr d’être dans l’ensemble des seize premières têtes de série pour l’Open d’Australie.»
 
«Compte tenu plusieurs circonstances, avec très peu de tennis depuis New You are able to, c’était bien, ajoutait boy coach Thierry Ascione. On était dans le flou après l’US Open mais on est venus ici vehicle Jo a dit qu’il se sentait finalement bien. On the repris united nations peu il y a douze jours et il a dû s’arrêter ensuite quelques jours après une opération bégnine aux dents. Puis il a encore tapé trois jours avant d’arriver à Shanghai.»

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *