To the long run: that point @denis_shapo would be a mascot for Rafael Nadal in 2008…#CoupeRogers pic.twitter.com/Tl4toivrGh

Même tournoi, neuf ans plus tard. Rafael Nadal s’est incliné à la surprise générale en huitième de finale du Masters de Montréal, jeudi 10 août. Le jeune espoir canadien Denis Shapovalov, 143e rang mondial, l’a battu (3-6, 6-4, 7-6[4]) au terme d’un match fou. L’occasion pour l’ensemble des spectateurs attentifs de rappeler la première rencontre entre l’ensemble des deux joueurs : Denis Shapovalov n’avait même pas 10 ans et posait à côté de l’Espagnol, qui était déjà une star du tennis.

“Toute ma vie, j’ai rêvé de jouer contre Rafa, Roger, Andy, mon rêve est devenu réalité”, a confié Denis Shapovalov, après sa victoire. Mieux encore, il a infligé à Rafael Nadal sa “pire défaite de l’année, sans aucun doute”. Battu mais pas rancunier, l’Espagnol a couvert d’éloge boy tombeur : “Il avait déjà fait united nations bon tournoi et s’il gagnait, il était extraordinaire. Il a gagné, il sera extraordinaire.”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *