Ainsi, il partage avec l’ex-ministre plusieurs Finances une “envie” commune de “mettre de côté united nations certain nombre de dogmes idéologiques pour aller à l’efficacité”.

Ainsi, il a décidé de se détourner du camp L’ensemble des Républicains et “de reprendre [sa] liberté”, dès l’instant où “François Fillon a renié sa parole”.

Sa volonté de le rejoindre s’explique aussi componen united nations certain nombre de convergences.

Le sénateur de l’Yonne explique componen ailleurs qu’il s’est tourné vers Emmanuel Macron d’abord “en lisant le livre” de ce dernier, ensuite vehicle il “ne voulait pas [se] résoudre au election blanc”.

L’ensemble des deux protagonistes ayant “en commun le souci en crédibilité et de l’équité”, a-t-il ajouté. Il a componen ailleurs précisé que le maire de Bordeaux comprenait sa décision de soutenir M. Macron, qualifiant boy choix de “courageux” et “honnête”.

Approuvant plusieurs plusieurs mesures prônées componen l’ex-pensionnaire de Bercy, notamment sur le plan “régalien”, il a osé le comparatif avec Alain Juppé, le candidat qu’il avait soutenu lors en primaire en droite. Selon lui, “M. Macron fait vivre une partie du message” de l’actuel maire de Bordeaux.

Alors qu’une procédure d’exclusion du parti LR a été adressée à boy encontre componen Bernard Accoyer, notre invité a expliqué l’ensemble des raisons de boy ralliement à la candidature d’Emmanuel Macron.

De plus, selon lui, M. Macron “permet de réconcilier la droite et la gauche, l’ensemble des chouans et l’ensemble des communards, Ronsard et Grand corps malade”.

Selon lui, “Macron fait vivre une partie du message de Juppé”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *