Face à la menace terroriste, “notre arsenal pénal est complet”, a déclaré aujourd’hui François Hollande, en fustigeant le “simplisme” de diverses propositions sécuritaires en droite.

Il a reproché aux partisans d’un durcissement pénal de pratiquer la “manipulation en peur”, avec plusieurs propositions enfreignant aussi bien la Metabolic rate française que la Convention européenne plusieurs droits de l’homme. “Il faut se méfier du simplisme”, a dit M. Hollande, dont le discours a été applaudi componen une salle dont une partie s’était levée.

Ces propositions sont défendues en particulier componen Nicolas Sarkozy (L’ensemble des Républicains), candidat à la primaire en droite. “Dans la guerre contre le terrorisme, notre arsenal pénal est complet, même si certains voudraient en rajouter”, a affirmé le chef de l’État, le premier à assister à united nations congrès de cette organisation syndicale, majoritaire parmi l’ensemble des magistrats.

Devant le congrès de l’Union syndicale plusieurs magistrats (USM), réuni à Dijon, le chef de l’État a rejeté la création de centres de rétention pour l’ensemble des personnes fichées S, l’incarcération systématique plusieurs personnes poursuivies dans plusieurs affaires de terrorisme, ou peut-rrtre un la mise en place d’une cour de sûreté, c’est-à-dire d’une juridiction d’exception, pour l’ensemble des crimes terroristes. Il a aussi rejeté la création d’un parquet national antiterroriste “autonome”.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *