Montpellier, auteur d’un faux départ en Top 14 avec deux revers face à Toulouse et Clermont, s’est réveillé au plus mauvais moment pour l’Union Bordeaux-Bègles. Au stade Chaban-Delmas, l’UBB a été logiquement battue (15-32) dimanche après-midi, à l’occasion en 3e journée.

De là à imaginer le pire dans une semaine avec la réception de Bayonne de boy ex-mentor Vincent Etcheto…

Du travail bien fait, surtout que Catrakilis et Steyn n’ont pas tremblé dans leur rôle de buteurs, que l’envie locale matérialisée componen l’abattage de Johnson d’abord, puis Braid, n’a pu freiner.
Le déficit criant à certains moments clés en partie, avec plusieurs maladresses plombant leurs initiatives, rendent la copie bordelaise insuffisante -united nations drop et quatre pénalités de Madigan – même si on the cru que le sentiment d’impuissance allait s’estomper avec la rentrée de Serin.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *