Mais il pourra regretter d’avoir laissé revenir le Racing 92 dans le match en première période, puis boy inefficacité et boy indiscipline.

L’ensemble des Racingmen, qui ont même fait boire aux Parisiens le calice jusqu’à la lie en empochant le point de bonus offensif à une minute en fin, sont effectivement assuré de conserver la première place à l’issue en journée.

Paris a pourtant fourni united nations match de bien meilleure facture qu’il y a deux semaines contre Grenoble (18-33) dans ce même stade Jean-Bouin, plein pour ce derby parfois électrique sur le terrain.

L’ensemble des Parisiens se sont ainsi fait passer devant sur united nations essai de Mike Phillips (66e) alors qu’ils évoluaient à treize (cartons jaunes pour Jono Ross et Sylvain Nicolas), puis ont cédé, réduits à douze (carton rouge pour Sakaria Taulafo) sur united nations nouvel essai de Johannes Goosen (71e).

Le Racing 92 a fait coup double en conservant sa place de leader et enfonçant boy rival francilien, le Stade Français, battu à domicile (34-16) dans united nations match crucial pour boy maintien, samedi à l’occasion en 18e journée de Top 14.

Loin devant le Stade Français, sous la menace plusieurs relégables Oyonnax et Agen, et qui peut, après cette quatrième défaite en saison à la maison, se faire du souci pour sa place dans l’élite, neuf mois après avoir été sacré champion de France.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *