Ceux-ci, qui ont encaissé trois essais, soit trois de plus que lors plusieurs deux premiers matches, pourront regretter l’ensemble des neuf points laissés on the way au pied componen leur demi de mêlée Samuel Marques, alors qu’ils tenaient le score. Pour le Racing 92, il y a encore du travail avant united nations programme copieux, puisqu’ils iront à Clermont, pour une autre revanche (la demi-finale gagnée en juin componen l’ensemble des Franciliens) avant de recevoir Toulon puis d’aller à Castres.

Alors, le champion de France s’en est longtemps remis à la botte de boy ouvreur vedette Dan Carter (13 points) et à une de leurs armes faves : le groupé-pénétrant. L’ensemble des Ciel et Blanc ont ainsi créé le premier écart (13-3) après united nations essai de pénalité à la suite d’un ballon porté qui, après avoir avancé sur 20 mètres, a été stoppé irrégulièrement à united nations mètre en ligne componen Dorian Aldegheri (27e), sanctionné d’un carton jaune.

Richie Grey et Sébastien Bézy étaient aussi remplaçants, alors que Thierry Dusautoir et Florian Fritz avaient été préservés, signe qu’Ugo Mola accordait sans doute plus d’importance, après avoir fait le plein à domicile lors plusieurs deux premières journées (contre Montpellier et Bordeaux-Bègles), à la prochaine réception de Toulon qu’à ce match.

Il s’agissait pourtant d’une sorte de revanche du barrage — également fermé — remporté componen l’ensemble des Franciliens dans ce même stade Yves-du-Manoir le 11 juin (21-16), qui avait laissé une « frustration » aux Toulousains. Cela s’est vu, tant ils se sont montrés féroces dans l’ensemble des rucks, gênant considérablement le Racing 92 dans ses libérations.

Mais paradoxalement, ils n’ont pas profité de cette supériorité numérique, puisque Toulouse leur a infligé united nations 6 à pour revenir au score à la mi-temps (13-9 pour le Racing 92). Ils ont dû attendre l’ensemble des vingt dernières minutes et une percée solitaire de Maxime Machenaud, relayé au ras d’un regroupement componen Bernard Le Roux (62e), pour définitivement distancer l’ensemble des Rouge et Noir (23-9).

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *