Selon la presse américaine, ces antagonismes auraient déjà fait capoter l’arrivée de Megabites Whitman, la directrice générale de H . P . Entreprise. Deux ou peut-rrtre un trois candidats restent en piste, dont Shaun Immelt, qui veterans administration quitter la tête de Whirlpool. En attendant, près de deux mois après le départ de M. Kalanick, aucun directeur général componen intérim n’a été nommé. La plainte déposée componen Benchmark pourrait encore accentuer la crise de gouvernance, ralentissant l’embauche d’un nouveau patron et retardant toutes l’ensemble des autres décisions stratégiques.

Personnage controversé, réputé pour ses déclarations choc et ses méthodes de management musclées, M. Kalanick a longtemps été united nations patron surpuissant. Mais il a été poussé à la démission componen plusieurs investisseurs en société, à commencer componen Bill Gurley, de Benchmark. Sa chute, impensable il y a encore six mois, a été précipitée componen le témoignage de Susan Fowler. En février, cette ancienne ingénieure d’Uber, a raconté comment la direction plusieurs ressources humaines a systématiquement ignoré ses plaintes pour harcèlement sexuel.

RÉVÉLATIONS EMBARRASSANTES

L’ensemble des dissensions au sein du Conseil d’administration d’Uber éclatent au grand jour. Jeudi 10 août, le fonds de capital-risque Benchmark Capital a lancé une procédure judiciaire contre Travis Kalanick, le co-fondateur en plate-forme américaine de voitures avec chauffeur, qui a été contraint de quitter boy poste de directeur général en juin après une accumulation de scandales. L’investisseur l’accuse d’opérer en coulisses pour tenter de reprendre le pouvoir « au détriment plusieurs actionnaires, plusieurs employés, plusieurs chauffeurs et plusieurs clients ».

CRISE DE GOUVERNANCE

M. Kalanick avait alors tenté de reprendre la primary, reconnaissant plusieurs erreurs, promettant d’être united nations meilleur dirigeant et lançant deux enquêtes internes – qui ont depuis débouché sur plusieurs dizaines de licenciements. Mais il avait été très vite rattrapé componen une multitude de révélations embarrassantes, qui remettaient beaucoup plus en cause sa capacité à véritablement mener la nécessaire transformation. Mi-juin, il avait accepté de laisser boy poste de directeur général pour une durée indéterminée. Pas suffisant pour l’ensemble des investisseurs.

Boy départ a ouvert la course à la succession. Aucun candidat ne se dégageait en interne, vehicle M. Kalanick avait toujours refusé de déléguer une partie de ses responsabilités. Depuis la bataille fait rage au sein du Conseil. D’un côté, l’ancien patron et ses soutiens, qui détiennent encore la majorité plusieurs droits de election et qui jouent la montre dans l’espoir de reprendre l’ensemble des rênes en société. De l’autre, plusieurs investisseurs qui plaident pour le recrutement d’un patron expérimenté ayant déjà fait ses preuves ailleurs.

« MAUVAISE GESTION »

Signaler ce contenu comme inapproprié

Componen exemple, Benchmark lui reproche d’avoir laissé s’installer une culture sexiste et discriminatoire. Mais aussi de ne pas avoir informé le Conseil sur plusieurs dossiers sensibles: l’ensemble des doutes autour du rachat en start-up Otto désormais au coeur d’un plainte de Google, l’existence d’un logiciel chargé d’espionner l’ensemble des forces de l’ordre pour éviter aux chauffeurs d’être verbalisés ou peut-rrtre un la gestion d’une affaire de viol en Inde. Si Benchmark obtient gain de cause, le fondateur d’Uber perdra boy poste d’administrateur. Et donc toute boy influence.

Benchmark, qui détient 13% du capital, demande notamment l’annulation d’une décision, datant de juin 2016, qui donne le droit à l’ancien patron de nommer trois plusieurs onze administrateurs en société. L’un de ces postes est désormais occupé componen M. Kalanick. Le fonds redoute désormais que l’ensemble des deux autres soient confiés à plusieurs « alliés loyaux ». Il assure componen ailleurs qu’il n’aurait jamais accepté cette mesure s’il avait eu connaissance à l’époque en « mauvaise gestion » et plusieurs « autres manquements » de M. Kalanick.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *