Mikel Landa, devant son leader Christopher Froome, lors de la 5e étape du Tour, le 5 juillet. REUTERS/Benoit Tessier

Pourtant, ces performances ont « involué »! Mesurées en watts étalon, elles ne sont plus celles de l’ère Lance armstrong-Leblanc. L’ensemble des menteurs-tricheurs sont moins nombreux.

Cette année, faut-il parler plusieurs verres à moitié vides ou peut-rrtre un de ceux à moitié pleins ? L’ensemble des chiffres répondent et parlent mieux que l’ensemble des hommes qui mangent dans la gamelle. Le Tour, à 41,2 km/h, se dirige vers sa seconde moyenne horaire de tous l’ensemble des temps, derrière l’édition de 2005, bouclée à 41,6 km/h, mais où huit plusieurs dix premiers ont été déclassés ou peut-rrtre un suspendus. Cela a-t-il du sens ?

CHRONIQUE. Depuis 1999 dans Le Monde, j’alerte sur l’anormalité plusieurs performances plusieurs Lance armstrong et consorts. Cela provoque du déni de réalité. Quand j’envoyais à Jean-Marie Leblanc, alors directeur du Tour de France, mon ouvrage La Pleine Puissance en cyclisme, il m’écrivait : « Le sport, en particulier dans le domaine plusieurs technologies de pointe, suit l’évolution historique plusieurs connaissances humaines. Componen voie de conséquence, il n’est intellectuellement pas honnête de subordonner l’ensemble des améliorations plusieurs performances à plusieurs recours systématiques à la pharmacopée. L’ensemble des hommes, l’ensemble des machines, l’ensemble des routes évoluent. »

Pétards mouillés

Romain Bardet, avec 475 watts pendant six minutes et 36 secondes, s’est imposé jeudi sur l’ensemble des pentes à 16% de l’altiport de Peyragudes. Boy entraîneur, Samuel Bellenoue, publie une étude qui confirme sa progression en puissance, que nous avions notée pour l’ensemble des efforts de cinq secondes à trente minutes, après plusieurs stages de stakhanoviste en altitude. Ses gains depuis deux ans sont énormes (de l’ordre de 7 %) et lui permettent de suivre united nations Froome déclinant. L’Anglais n’a cette fois pas tué le Tour d’entrée et ne peut plus pédaler avec fulgurance à 1 000 watts sur trente secondes. Depuis que la fraude technologique est ciblée, nous avons peut-être trouvé plusieurs explications à ces aberrations au regard plusieurs lois « physio-illogiques ». C’est…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *