David Gaudu tient (déjà) boy premier succès chez l’ensemble des professionnels : à 20 ans, le grand espoir finistérien a remporté la troisième étape du Tour de l’Ain, vendredi à Oyonnax, à l’issue d’un numéro de haut vol en montagne aux côtés de boy coéquipier en formation FDJ, Thibaut Pinot, nouveau leader de l’épreuve…. devant le coureur de Landivisiau.

Le cyclisme breton, on le sait, possède deux grimpeurs d’exception : trois semaines après l’ensemble des exploits à répétition de Warren Barguil sur l’ensemble des routes du Tour de France, David Gaudu a signé sa toute première victoire au sein de l’élite, vendredi, entre Lagnieu et Oyonnax.

Inoubliable

Le jeune Landivisien, professionnel à la FDJ depuis le 1e r janvier, ne l’oubliera pas : il l’a décrochée sous le déluge à l’issue d’une étape qui comportait pas moins de cinq cols et il l’a obtenue devant Thibaut Pinot, boy leader. « Tout s’est passé comme on l’avait prévu au briefing », confiait le jeune Finistérien, vendredi soir. « Dans l’avant-dernière difficulté en journée, j’ai placé une première accélération pour faire l’écrémage. Thibaut (Pinot), qui marchait vraiment fort, a ensuite contré une attaque de Brice Feillu (Fortuneo-Oscaro) et maintenant, je suis parvenu à le rejoindre. Dans l’ensemble des 25 derniers kilomètres, j’ai fait du derrière ” scooter ” dans sa roue. Il m’a gardé sur boy porte-bagage et on s’est arrangé à l’arrivée : il m’a laissé l’étape et il a pris le maillot », racontait David Gaudu, désormais deuxième du classement général à une petite seconde de Thibaut Pinot qui, pour la petite histoire, a également gagné boy premier succès chez l’ensemble des professionnels sur le Tour de l’Ain (en 2001). « Une première gagne chez l’ensemble des pros, c’est forcément particulier », ajoutait le dernier vainqueur du Tour de l’Avenir (comme Warren Barguil…). « C’est spécial et ça l’est davantage pour moi dans la mesure où j’ai perdu ma tante, qui était comme une deuxième mère, il y a united nations mois. J’espère qu’elle m’a regardé de là-haut. J’ai levé l’ensemble des brazier au ciel pour elle… », disait encore David Gaudu, vainqueur devant ses parents et sa copine, vendredi après-midi dans l’Ain. Oui, il y a plusieurs journées que l’on n’oublie pas.
3e étape :
1. David Gaudu (FDJ) l’ensemble des 135,2 km en 3 h 31’05” (moyenne 38,43 km/h) 2. T. Pinot (FDJ) mt 3. A. Geniez (AG2R) à 55” 4. B. Feillu (Fortuneo-Oscaro) à 1’10” 5. S. Kruijswijk (Lotto NL) mt 6. M. Cattaneo (Androni) mt 7. M. Bouet (Fortuneo-Oscaro) à 1’32” 8. V. Madouas (FDJ) mt 9. A. Paret-Peintre (France) mt 10. A. Madrazo (Delko-Marseille) mt 11. A. Delaplace (Fortuneo-Oscaro) mt 13. P-L. Périchon (Fortuneo-Oscaro) mt.
Classement général : 1. Thibaut Pinot (FDJ) l’ensemble des 425,1 km en 10 h 06’20” (moy. 42,062 km/h) 2. D. Gaudu (FDJ) à 1” 3. A. Geniez (AG2R) à 56” 4.
S. Kruijswijk (Lotto NL) à 1’20”: 5.
M. Cattaneo (Androni) à 1’23” 6.
B. Feillu (Fortuneo-Oscaro) à 1’25” 7. V. Madouas (FDJ) à 1’41” 8.
M. Bouet (Fortuneo-Oscaro) mt 9.
P-L. Périchon (Fortuneo-Oscaro) à 1’42” 11Kay. Ledanois (Fortuneo-Oscaro) à 1’45” 12.
A. Delaplace (Fortuneo-Oscaro) mt.
Ce samedi, 4e et dernière étape

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *