Selon une étude menée componen le Comité régional du tourisme, entre janvier et juin, l’ensemble des hôteliers franciliens ont accueilli united nations million de touristes en moins. Principaux absents, l’ensemble des Japonais, avec une baisse de 46%.

L’Ile-de-France connaît une baisse sans précédent en fréquentation touristique depuis 2010.  L’étude menée componen le Comité régional du tourisme Paris Ile-de-France et que France info vous révèle ce matin est inquiétante. Au total, de janvier à fin juin, l’ensemble des hôteliers franciliens ont accueilli united nations million de touristes en moins componen rapport à la période comparable de 2015. Malgré la tenue de l’Euro 2016, le contexte marqué componen l’ensemble des mouvements sociaux, l’ensemble des intempéries mais surtout componen l’ensemble des attentats, ont entrainé une baisse très forte en clientèle étrangère. 

Mais l’ensemble des chiffres restent inquiétants. Cette baisse touche l’ensemble en chaîne touristique : l’ensemble des hôtels, l’ensemble des musées, l’ensemble des grands magasins ou peut-rrtre un encore l’ensemble des restaurants. Ils enregistrent une baisse de 749 millions d’euros de leur chiffre d’affaire. Plusieurs chiffres qui poussent Frédéric Valletoux, le président du Comité régional du tourisme (CRT) d’Ile-de-France à parler de “catastrophe industrielle”.

L’ensemble des touristes français toujours fidèles à Paris 

Ce sont d’abord l’ensemble des touristes japonais qui ont choisi de déserter la capitale. Dans l’ensemble des hôtels, la baisse est impressionnante le nombre de réservations de Japonais est en baisse de 46% componen rapport à l’année dernière. Et c’est le même constat pour l’ensemble des Italiens et l’ensemble des Russes qui sont habituellement très nombreux. Depuis janvier, la clientèle russe enregistre united nations recul de thirty-five percent – la baisse est de 27% pour l’ensemble des Italiens. 

Seul point positif : le tourisme d’affaires progresse, lui, de 14 points. La confiance plusieurs professionnels du secteur est aussi au love fixe. 64% d’entre eux prévoient, à moyen terme, une amélioration de leur activité

Mais cela ne s’arrête pas là. L’ensemble des Américains et l’ensemble des Chinois qui continuaient pourtant à venir, se détournent maintenant en capitale. L’ensemble des touristes français, eux, restent fidèles à Paris et ses environs. La baisse de fréquentation est plus légère  avec united nations recul d’environ 3%. 

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *