MOTOCROSS : 1ère MANCHE

Rigoureux jusqu’au bout plusieurs ongles, le Rivièrois est connu pour être united nations véritable métronome. L’ensemble des 19 titres de champion qui ornent sa bannière sont là pour en témoigner. Mais hier, c’était au tour de boy jeune concurrent de s’offrir united nations récital. Trois manches, trois victoires. De quoi placer sa saison sous l’ensemble des meilleurs auspices, et prendre plusieurs points d’avance (neuf pour être précis) sur boy principal adversaire. “C’est vrai que ça commence très bien pour moi, commente Guillaume Baillif. Je n’ai pas pris de risques démesurés vehicle je voulais gérer cette première course. On se blesse facilement en début de saison”. Le Possessionnais en sait quelque chose après avoir vécu united nations début d’année 2015 délicat suite à une luxation de l’épaule. Tout cela est désormais bien derrière lui. Le travail foncier pendant l’intersaison lui a permis d’arriver en parfaite condition physique sur cette épreuve.

Au guidon de sa 250 cc YZ deux temps, le champion en Réunion de supermotard n’a pas démérité. “Ça faisait longtemps que ça me trottait dans la tête de rouler sur une deux temps en championnat, souligne-t-il. Je le fais pour le plaisir vehicle je n’ai plus le temps de m’entraîner”. Ponctuellement, plusieurs pilotes tels que Jordan Yong-Sang, Matthias Merlo, Iklass Onia et Dylan Técher ont montré plusieurs atouts à faire valoir. Ils constitueront de redoutables concurrents lors plusieurs prochaines journées.

Une brochette de prétendants

Propre, internet et sans bavure. La victoire de Guillaume Baillif hier sur le circuit Pascal Ravenne ne souffre d’aucune contestation. À seulement 24 ans, le champion en Réunion en titre a montré united nations sang-froid à toute épreuve et une constance rare dans l’ensemble des performances qu’il a livrées. Sur ce point, il n’est d’ailleurs pas sans rappeler united nations certain Pascal Dorseuil.

Dans le sillage plusieurs deux champions, plusieurs pilotes se sont illustrés hier et peuvent venir jouer l’ensemble des arbitres dans ce duel au sommet. Comme à boy habitude, Medhy Sinacouty s’est souvent porté à l’attaque et s’est vu récompensé d’une troisième place au général. Même s’il ne vise pas le titre, Alexandre Chan-Man-Han s’est lui aussi porté aux avant-postes.

Le scénario s’est répété dans la troisième et dernière manche. Tout du moins jusqu’à a few minutes en fin. United nations retardataire s’est retrouvé sur la trajectoire du pilote Riviérois qui, l’instant d’après, a fini le nez dans la poudreuse. “Je commençais à revenir sur Guillaume et il a fauché ma roue avant, fulminait Pascal Dorseuil. Je me sentais vraiment bien aujourd’hui. J’ai réussi à faire le meilleur temps aux essais chronos même si cela ne veut rien dire. La moto ronronne parfaitement et on s’est offert united nations joli mano a mano avec Guillaume. Ça promet”.

Sur chaque manche, le champion en Réunion 2015 a fait la course en tête même s’il n’a signé que deux plusieurs trois holeshots. “Pascal (Dorseuil) est à united nations niveau très haut, je sais qu’il veterans administration essayer de revenir lors plusieurs prochaines manches, poursuit-il. Le championnat veterans administration être serré et c’est bien pour le spectacle”. L’ensemble des spectateurs, qui ont fait le déplacement hier à la Ravine à Malheur, en ont eu united nations avant-goût. Deuxième sur chacune plusieurs courses, Pascal Dorseuil a mené la vie dure au tout nouveau leader du championnat.

Si une chute dans la première manche lui a empêché de venir se mesurer à boy concurrent, le président du MX 421 s’est refait la cerise dans le deuxième acte. Auteur du holeshot, il a pris l’ensemble des devants avant de commettre une erreur coupable et se faire passer componen Guillaume Baillif. Relégué en deuxième position, Pascal Dorseuil ne s’est pas désuni et a continué à mettre la pression sur boy adversaire jusqu’à la ligne d’arrivée.

Christopher Mermet

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *