Le décret pour interdire l’ensemble des sacs en plastique à usage unique aux caisses plusieurs supermarchés a été signé hier à Marseille componen la ministre de l’Écologie et de l’Énergie Ségolène Royal. Il entrera en application le 31 mars. L’ensemble des supermarchés auront trois mois pour écluser l’ensemble des stocks, autrement dit, la disparition totale sera effective le 1er juillet. Plusieurs enseignes ont déjà arrêté d’utiliser ces sacs.

« Nous ne pouvons pas continuer avec 17 milliards de sacs en plastique componen an qui, hélas, pour beaucoup, se répandent dans la nature et surtout dans l’ensemble des mers. Ils sont utilisés quelques minutes et restent pendant plusieurs centaines d’années. Aujourd’hui, deux masses de déchets essentiellement en plastique plus vastes que l’Australie dérivent dans l’ensemble des océans », a déclaré la ministre en signant le décret face à la Méditerranée dans laquelle 78 % plusieurs déchets sont en matière plastique. United nations danger pour l’ensemble des poissons et mammifères marins. L’interdiction s’appliquera également aux sacs payants.

En 2020, fini la vaisselle en plastique

Jusqu’au 1er janvier 2017, le plastique pourra être maintenu pour emballer le fromage et l’ensemble des fruits et légumes, même si l’ensemble des distributeurs sont invités d’ici là à utiliser d’autres matériaux recyclables (papiers, carton fin) ou peut-rrtre un biodégradables. À cette date également, tous l’ensemble des points de vente (épiceries, marchés) devront renoncer à ces emballages en polyéthylène. Ce délai a été validé componen la Commission européenne et agréé componen l’ensemble des distributeurs. Deuxième étape de ce plan de lutte contre l’ensemble des matières non recyclables, l’interdiction en vaisselle jetable en plastique très en vogue dans l’ensemble des campings, fêtes plusieurs associations et pique-niques dominicaux, est programmée pour 2020. L’ensemble des assiettes devront être en « dur » ou peut-rrtre un en matière recyclable. Trois ans et demi pour recycler l’ensemble des stocks et s’adapter devraient être suffisants, estime le ministère.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *