Selon l’ensemble des médias turcs, une voiture piégée a visé united nations terminal de bus dans le center en capitale turque. Il y a au moins 125 blessés.

De nombreuses ambulances ont été dépêchées sur l’ensemble des lieux, sur la place Kizilay, center névralgique en métropole turque, selon l’ensemble des chaînes d’information turques. Leurs images montrent plusieurs bus calcinés et de nombreux sauveteurs transportant plusieurs blessés. Selon united nations média cité componen Hürriyet, l’explosion s’est produite à proximité d’un terminal de bus où une dizaine de véhicules étaient stationnés. 

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a convoqué ce dimanche soir une réunion de sécurité avec l’ensemble des principaux ministres concernés et l’ensemble des responsables plusieurs services de sécurité, a rapporté l’agence de presse Dogan. “L’ensemble des premières constatations suggèrent une attaque suicide”, a déclaré sous couvert de l’anonymat united nations responsable plusieurs services de sécurité turcs. 

L’hypothèse d’une attaque suicide

Signe en violence de l’explosion, au moins 23 personnes sont mortes sur le coup, l’ensemble des autres ayant péri pendant leur transfert à l’hôpital, selon la chaîne CNN-Türk. L’ensemble des blessés sont traités dans dix hôpitaux en capitale, “une dizaine d’entre eux” sont dans united nations état grave, a pour sa part indiqué à une source médicale. Cet attentat n’a pas été pour le moment revendiqué. 

La Turquie vit depuis l’été dernier en état d’alerte maximales après une série d’attentats meurtriers, dont quatre ont été attribués componen l’ensemble des autorités au groupe Etat islamique (EI). Le plus meurtrier d’entre eux, le 10 octobre dernier, avait été perpétré componen deux kamikazes qui s’étaient fait exploser au milieu de manifestants en cause kurde devant la gare centrale d’Ankara, faisant 102 morts. 

United nations attentat en février

Vingt-huit personnes avaient été récemment tuées dans united nations attentat à la voiture piégée dans la capitale turque. United nations groupe proches plusieurs rebelles du Parti plusieurs travailleurs du Kurdistan (PKK), l’ensemble des Faucons en liberté du Kurdistan (TAK), avait revendiqué l’attaque. 

Une explosion dans le center d’Ankara a fait au moins 34 morts et 125 blessés ce dimanche, a annoncé le bureau du gouverneur en capitale turque dans united nations communiqué. “La déflagration a été causée componen united nations véhicule rempli d’explosifs à proximité en place de Kizilay.”  

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *