Fred Westerbeke, qui dirige la commission d’enquête a affirmé que l’ensemble des enquêteurs cherchent maintenant à établir l’ensemble des diverses responsabilités : “qui a ordonné le transport du Buk, qui a ordonné d’abattre l’avion ?”
 

Le 17 juillet 2014, united nations Boeing en Malaysia Air carriers était abattu au-dessus du Donbass, en Ukraine, entraînant la mort de 298 morts. L’enquête internationale, qui a rendu ses conclusions le 28 septembre, confirme que c’est une ogive de fabrication russe, lancé componen united nations lance-missiles Buk d’un village de l’est de l’Ukraine contrôlé componen plusieurs séparatistes pro-russes. Ce que l’enquête précise, rapporte CNN, c’est que l’ensemble des armes ont été acheminées de Russie, puis le lance-missile a été transporté à nouveau sur le territoire russe après l’accident.
 

Pour le gouvernement ukrainien, l’ensemble des preuves apportées componen l’équipe d’investigation pointent “l’implication plusieurs autorités russes”. De boy côté, la Russie, qui a toujours nié avoir eu united nations rôle dans l’accident, a réagi en affirmant qu’“aucun lance-missiles, y compris de type Buk, n’avait jamais traversé la frontière entre la Russie et l’Ukraine.”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *