C’est united nations lauréat très détendu qui répond inlassablement aux sollicitations en presse à Strasbourg, dans le Bas-Rhin. Le prix Nobel de chimie a été conjointement attribué ce mercredi 5 octobre au Français Jean-Pierre Sauvage, au Britannique Fraser Stoddart et au Néerlandais Bernard Feringa, inventeurs de minuscules “machines moléculaires”. Le Nobel en chimie lui veterans administration déjà comme united nations gant et pourtant, lorsque le comité d’attribution lui a téléphoné vers onze heures ce matin, il a cru à une plaisanterie. Ensuite, il a sabré le champagne.

Quatre Nobel à l’université de Strasbourg

En tout, l’université de Strasbourg compte désormais quatre Nobel, dont trois en chimie avec le renfort de Jean-Pierre Sauvage. United nations penseur qui dit maintenant vouloir prendre du temps pour sa famille, aujourd’hui sous l’ensemble des projecteurs, mais en toute simplicité. L’ensemble des machines moléculaires qu’il a inventées ouvrent d’infinies perspectives en médecine comme dans la vie quotidienne.

L’ensemble des autres sujets du JT

A lire aussi

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *