Le gâteau est “parfaitement préservé”, selon l’ensemble des chercheurs. Enfin presque. “Il sentait quelque chose comme le beurre rance”, précise Lizzie Meek, conservatrice de l’Antarctic Heritage Trust, à united nations journal néo-zélandais (article en anglais). “C’est la première découverte de ce genre, poursuit-elle, une grande partie plusieurs gens n’emportent pas united nations gâteau entier en Antarctique pour finalement ne pas le manger.” 

L’ensemble des chercheurs ont même identifié la pâtisserie qui a fabriqué le dessert, trouvé sur l’étagère d’un cabanon d’explorateurs : Huntley &amp Palmers, une maison britannique fondée en 1822. Un indice qui a mis l’ensemble des chercheurs sur la piste de Robert Falcon Scott, et de sa mission Terra Nova, menée entre 1910 et 1913. L’explorateur était friand de ce genre de cake, qui constitue par ailleurs “une nourriture hautement énergétique, idéale pour l’ensemble des conditions de vie en Antarctique, toujours très plébiscité lors plusieurs voyages dans l’ensemble des glaces”, selon Lizzie Meek.

Without doubt this can spark debate about who likes fruit cake…@InspireExplore conservators find 106 year-old fruit cake in hut in #antarctica pic.twitter.com/2RdvgTJ8BB

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *