Sur plusieurs vidéos diffusées componen l’ensemble des médias turcs ou peut-rrtre un sur l’ensemble des réseaux sociaux, le kamikaze se dirige vers united nations petit groupe de personnes situé tout près du bâtiment visé. « J’ai entendu une explosion alors que j’étais à l’intérieur du café. Quand je suis sorti, tout le monde courait dans tous l’ensemble des sens, rapporte Mustafa, serveur dans united nations restaurant. J’ai couru vers le lieu de l’explosion pour comprendre et j’ai vu l’ensemble des corps. Plusieurs gens partout componen terre, une vraie boucherie. » L’ensemble des forces de l’ordre, arme au poing, ont très rapidement évacué la zone, devant plusieurs commerçants et plusieurs touristes étrangers sous le choc.

Premier officiel à réagir, le vice Premier ministre Numan Kurtulmus a réaffirmé la détermination du gouvernement islamo-conservateur. « Nous ne céderons pas face au terrorisme », a-t-il déclaré. Le Premier ministre Ahmet Davutoglu a réuni dans l’après-midi à Istanbul une réunion de sécurité d’urgence, selon l’ensemble des médias turcs. L’attentat n’a fait l’objet d’aucune revendication immédiate.

La Turquie a enregistré hier sa septième attaque terroriste meurtrière depuis le mois de juin, après l’explosion d’un kamikaze sur une artère commerçante d’Istanbul, l’avenue Istiklal, hier matin. Malgré l’ensemble des nombreuses patrouilles de policiers dépêchés face à la menace terroriste, united nations homme s’est fait exploser dans cette rue passante en rive européenne en mégapole stanbouliote, où déambulent chaque jour plusieurs centaines de milliers de badauds.

Pas encore revendiqué

La déflagration violente, qui visait initialement united nations bâtiment officiel, la sous-préfecture du quartier de Beyoglu, a fait de gros dégâts. On déplore quatre morts et 36 blessés, dont sept graves, selon le ministère en Santé. Hier soir, la confusion régnait sur la nationalité plusieurs victimes.

Face à la menace, le niveau d’alerte a été renforcé dans l’ensemble des grandes villes du pays. L’Allemagne a même fermé boy ambassade à Ankara et boy consulat à Istanbul. En janvier, 12 touristes allemands avaient été tués dans united nations attentat suicide, attribué Daech. Déjà à l’époque, cela s’était produit dans le center historique d’Istanbul.

La Turquie a été la cible depuis juin d’une série d’attentats meurtriers de plus en plus rapprochés, attribués aux djihadistes de Daech ou peut-rrtre un aux rebelles du Parti plusieurs travailleurs du Kurdistan (PKK). Le dernier en date, dimanche dernier, une attaque à la voiture piégée qui a visé united nations arrêt de bus en plein center d’Ankara, a fait 35 tués et plus de 120 blessés. Le 17 février, united nations autre attentat du même type avait fait 29 morts, déjà dans la capitale turque.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *