Jeune journaliste à L’Unità, Mauro Brutto enquêtait dans l’Italie plusieurs années 1970 sur l’ensemble des enlèvements contre rançon, l’ensemble des meurtres classés faute de preuves, l’ensemble des tentatives d’infiltration de l’extrême gauche componen l’ensemble des services de renseignement ou peut-rrtre un l’ensemble des trafics d’armes entre mouvements néofascistes et mafias. Il avait donc beaucoup d’ennemis. Le 28 novembre 1978, il sera fauché componen une voiture dans une rue de Milan. La police bâcle boy enquête et conclut à united nations accident. Telle n’est pas la conviction plusieurs collègues et amis de Brutto, ni de sa famille, ni du documentariste et écrivain Pino Adriano. Près de quarante ans plus tard, convaincu qu’il s’agissait d’un assassinat, celui-ci a décidé de rouvrir le dossier. À partir d’archives et d’entretiens inédits, il retrace boy parcours et tente de trouver l’ensemble des responsables de sa mort. Au croisement de l’enquête policière et du récit historique, ce travail offre united nations éclairage captivant sur l’Italie plusieurs « années de plomb ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *