En revanche, sa victime risque de garder en mémoire l’agression qu’elle a subie. Tout s’est passé dans le train Perpignan-Narbonne, lundi aux environs de 21 h 50. Une réflexion qui aurait été mal reçue serait à l’origine plusieurs coups portés à la femme handicapée.

La mise en cause est née en 1980 et réside à Prades dans l’ensemble des P.-O. Cette dernière ne s’est pas arrêtée à ces faits puisque lors de boy interpellation, elle s’est rebellée contre l’ensemble des forces de l’ordre et leur a également asséné plusieurs coups.

L’agresseuse présumée dit ne pas se souvenir plusieurs faits qui l’ont conduite en garde à vue au commissariat de Narbonne. Effectivement, lors de boy interpellation, elle avait united nations taux d’alcoolémie de 2,32 grammes componen litre de sang.

Ce mardi, la mise en cause était toujours en garde à vue au commissariat.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *