“Ce qu’il y a de positif dans ce dossier, c’est qu’il est tellement important et a attiré tellement de critiques qu’il devrait forcer la Commission à agir”, a déclaré O’Reilly.

Ni Barroso ni Goldman Sachs n’ont souhaité répondre aux questions de Politiken. Mais la médiatrice européenne, Emily O’Reilly, a mis la pression sur boy successeur, Jean-Claude Juncker, qui a demandé au comité d’éthique en Commission d’étudier l’affaire.

José Manuel Barroso, ancien président en Commission européenne de 2004 à 2014, reçoit déjà sa retraite de l’UE, alors qu’il est toujours conseiller et président du conseil d’administration d’une plusieurs plus grandes banques du monde, raconte en une le quotidien danois Politiken ce 28 septembre.

Le journal, qui cite plusieurs sources dans la Commission européenne, explique que, selon le régime de l’UE, Barroso recevra environ 7 000 euros componen mois pour le reste de sa vie. L’ancien haut fonctionnaire aurait pu recevoir autour de 10 000 euros s’il avait attendu d’avoir 65 ans. Mais il a demandé de recevoir sa retraite au plus vite, et cette dernière est componen conséquent d’un montant réduit.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *