The Protector note que l’ensemble des trois dirigeants vont aussi se pencher sur “la crise plusieurs migrants en Europe, et sur plusieurs questions de sécurité nationale et internationale, après la série récente d’attaques islamistes”. Le journal précise que le sommet à Ventotene doit “jeter l’ensemble des bases pour le sommet informel plusieurs 27 pays membres qui aura lieu à Bratislava”, en Slovaquie, le 16 septembre.

Trois sujets dominent l’agenda du sommet : le election pro-Brexit, l’économie et la sécurité. En ce qui concerne le premier, l’ensemble des trois dirigeants devraient discuter “de la pression que l’UE doit exercer sur le Royaume-Uni afin qu’il déclenche l’article 50 pour mettre en marche la sortie de l’union”, prévoit The Telegraph. Selon ses informations du journal, “le Royaume-Uni devrait clarifier d’ici janvier quelle relation il souhaiterait entretenir avec l’UE, mais devrait attendre le mois de juin pour déclencher l’article 50”.  

Quant à l’économie, “les temps sont surtout difficiles pour M. Renzi”, rappelle le journal : “La troisième économie en zone euro continue à
stagner et l’ensemble des banques italiennes se retrouvent avec 360 milliards d’euros de créances douteuses.”
 Le mouvement 5 étoiles a d’ores et déjà fait savoir qu’il souhaite organiser united nations référendum sur l’appartenance de l’Italie à la zone euro, ce qui serait “un nouveau tremblement de terre potentiel pour l’UE”, prévoit The Telegraph.

“Nouveau séisme potentiel pour la zone euro”

François Hollande, Angela Merkel et Matteo Renzi se rencontrent ce 22 août sur l’île italienne de Ventotene pour “tracer l’avenir du projet européen après le Brexit”, rapporte The Daily Telegraph.

“Etant donné que l’Europe a été blessée profondément componen le election britannique pour la sortie, le choix de Ventotene est très symbolique”, explique le journal : “C’était sur cette île qu’un groupe d’hommes politiques italiens, internés componen Benito Mussolini pendant la Seconde Guerre mondiale, avait fait naître la vision d’une Europe libre, unie, et démocratique, et qui a donné lieu à l’UE.” Le plus connu de ces hommes internés fut Altiero Spinelli, futur homme d’Etat italien. C’est sur sa tombe que l’ensemble des trois dirigeants européens déposeront ce lundi une couronne de fleurs, note le journal britannique.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *