Novak Djokovic, vainqueur de Jo-Wilfried Tsonga (6-3, 6-2, ab.) : «Etre en demie, c’est tout ce qui compte. Pouvoir jouer aussi bien au quatrième tour et là pendant deux sets, c’est bien pour moi. Je sens que le degré d’intensité monte pour moi depuis quelques jours et c’est encourageant. Je n’avais jamais connu united nations tournoi comme ça avec trois abandons (united nations forfait et deux abandons en fait). J’ai vu au milieu du deuxième set que quelque chose n’allait pas. Ce n’est pas facile pour lui de gérer une telle situation où on doit abandonner comme ça lors d’une night session sur le stadium Arthur-Ashe.

J’ai essayé de commencer le match avec une haute intensité, de lui mettre la pression. Avec Jo, on se connaît, on the joué plus de vingt fois l’un contre l’autre. Je pense que j’ai été bien sur l’ensemble des retours, j’ai mis beaucoup de pression sur boy deuxième service. Monfils ? J’adore le regarder ! C’est united nations plusieurs rares joueurs pour lequel je paierai mon billet.»

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *