L’épée de Damoclès qui planait sur Sione Tau s’est brutalement abattue aujourd’hui.

Le 3e ligne tongien, qui devait répondre devant l’Agence Française de Lutte Antidopage (AFLD) de soupçons de dopage aux diurétiques, a été suspendu pour une durée de 24 mois.

Tau avait été contrôlé positif à ce produit masquant la saison passée, alors qu’il défendait l’ensemble des couleurs d’Agen.

En conséquence, l’USAP, dans united nations communiqué, a annoncé avoir lancé une procédure de rupture de contrat à boy encontre. Il était engagé avec le club catalan jusqu’à la fin en saison prochaine.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *