La présence à proximité d’un lycée a provoqué une certaine panique sur Twitter. Certains lycéens ont notamment fait état d’une prise d’otage. Or, aucune personne n’est retenue componen le forcené.

L’ensemble des hommes du Raid se sont déployés ce vendredi matin sur la commune de Saint-Gratien (Val d’Oise), à proximité d’un lycée. United nations forcené était retranché chez lui, avec possiblement deux fusils, selon Le Parisien. Il a été interpellé vers 11 heurs.

Tôt ce matin, il avait refusé d’ouvrir aux policiers chargés de veiller au respect de boy contrôle judiciaire. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *