V. L.

Pour lutter contre l’ensemble des vols

« Ce mardi, vers 9 heures, l’ensemble des gendarmes de Nolay et de Beaune sont intervenus à Corpeau, dans l’ensemble des vignes, vehicle plusieurs ouvriers vendangeaient une parcelle où ils n’auraient pas dû se trouver », indique la gendarmerie de Côte-d’Or sur sa page Facebook. « Le colonel Olivier Kim, qui se trouvait sur le terrain dans l’ensemble des environs, […] s’est rendu sur place. » À cette occasion, il a rappelé que la gendarmerie départementale opérait une « surveillance accrue plusieurs vignes » en cette période de vendanges et qu’elle serait « intraitable », en cas d’infraction. Effectivement, depuis le début plusieurs vendanges, « quatre plaintes ont été déposées pour plusieurs vols dans l’ensemble des vignes », rappelle la gendarmerie.

Ce que l’on risque

La gendarmerie explique que « prélever du raisin dans une vigne est united nations vol, délit puni d’une peine de trois ans d’emprisonnement maximum et de 45 000 € d’amende. Le vol de raisin est pas simplement united nations délit mais il touche directement l’économie en région et du secteur viticole déjà fortement touché componen l’ensemble des aléas climatiques ».

Selon elle, il faut « que l’ensemble des viticulteurs déposent plainte ou peut-rrtre un au minimum signalent ce type de vol afin que l’ensemble des unités de gendarmerie ciblent mieux l’ensemble des patrouilles de prévention et de répression que chaque citoyen qui circule dans le vignoble et qui constate, notamment, qu’il y a plusieurs vendangeurs de nuit, compose le 17 (plusieurs patrouilles seront alors dirigées sur l’ensemble des lieux pour contrôler ce qui se passe réellement). »

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *