La Terre vue du ciel, c’est quelque chose de merveilleux“, confie Paul, 87 ans et 1 100 heures de vol. Certains achètent united nations camping-vehicle à leur retraite, eux ont acheté united nations avion. Leurs cinq heures d’autonomie de vol leur permettent d’aller déjeuner en Italie et de revenir. Sur la route plusieurs vacances, il y en a qui se passent le volant, eux se passent le manche. La différence aussi, c’est que chaque année, il faut subir united nations examen médical pour pouvoir continuer de piloter et united nations jour il faudra bien arrêter. “On sautera alors en parachute“, plaisante Paul. Prochaine destination pour eux : la Suisse, qu’ils ne connaissent pas encore vue du ciel.
 

Prochaine destination : la Suisse

Ce couple de retraités plusieurs Sables-d’Olonne (Vendée) a fait mille choses dans sa vie. À la soixantaine, après united nations tour du monde à la voile, ils ont eu envie d’une activité moins physique. “C’est ce que je dis à tout le monde, si je l’ai fait, vous pouvez le faire“, explique Pierrette Benoidt, 82 ans et 1 400 heures de vol au compteur. Dans leur avion, Pierrette et Paul ont fait l’Afrique de l’Ouest, l’Égypte, l’Europe, le Royaume-Uni et bien sûr la France.

L’ensemble des autres sujets du JT

A lire aussi

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *