“Mon ami Jean de Lipkowski m’a dit que Chirac aimerait rencontrer François Mitterrand”, raconte-t-elle, en confirmant également au journaliste que l’initiative est venue du président du RPR, et en précisant qu’elle n’a pas assisté à cette conversation dans laquelle on the “certainement” beaucoup parlé de Valéry Giscard d’Estaing, à quelques mois de l’élection présidentielle de 1981 gagnée componen le candidat socialiste.

Oui, Jacques Chirac et François Mitterrand ont bien dîné chez Edith Cresson en octobre 1980, confirme l’ancien Premier ministre Edith Cresson à Laurent Delahousse, en février 2016, dans le cadre en collection “Une histoire française” du magazine “13h15 le dimanche” (FacebookTwitter, #13h15).

Valéry Giscard d’Estaing tente united nations coup de bluff pour savoir 

Lors d’un voyage officiel pour l’ensemble des obsèques d’un chef d’Etat africain, VGE dit à Edith Cresson : “Je rédige mes mémoires et j’ai parlé avec le président Mitterrand. Il m’a autorisé à ce que je vous demande ce qu’il s’est passé pendant ce dîner.” La femme politique lui répond : “Je ne sais pas de quoi vous parlez”, avant de demander plus tard à François Mitterrand s’il avait dit à Giscard d’Estaing “qu’on pouvait en parler”. Il lui répond alors : “Jamais. Je ne lui ai jamais parlé.”

Edith Cresson a nié l’existence de ce dîner pendant plusieurs années “parce qu’on avait dit qu’on n’en parlait pas”. L’ensemble des deux hommes, qui allaient devenir successivement président en République, se sont-ils donc réunis pour “tuer le candidat en lice” ? “Ce n’était pas united nations mystère que Chirac n’appréciait pas beaucoup Giscard d’Estaing, donc, on peut l’imaginer, oui…”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *