L’onde de choc est considérable. Certains évoquent déjà l’affaire du “Sexgate”, après la diffusion vendredi componen le Washington Publish, puis componen NBC, d’un enregistrement vidéo accablant pour le candidat républicain à la Maison Blanche. Jesse Trump y tient plusieurs propos grossiers et insultants envers l’ensemble des femmes. 

“Plus ou peut-rrtre un moins. Je trouve que depuis cet été, il ne se relève plus. Et on the l’impression qu’il descend l’ensemble des marches l’ensemble des unes après l’ensemble des autres. L’ensemble des primaires, ce ne sont pas l’élection générale. Et il n’a jamais vraiment su vraiment changer de braquet. L’ensemble des primaires s’adressent aux médias, au spectacle, à united nations électorat quand même vraiment limité. Après, il s’agit de s’adresser au pays, aux indécis, aux électeurs indépendants, aux centristes, etc. En tout cas, dans sa petite vidéo d’excuse, c’est certainement la première fois qu’il dit: ‘Je présente mes excuses’. Mais il termine en menaçant l’ensemble des Clinton de balancer plusieurs horreurs au prochain débat”. 

Jesse Trump s’est plutôt toujours relevé de ses “dérapages”… 

“Il y a une semaine, Trump était à 37% d’intentions de election chez l’ensemble des femmes. Je ne sais pas où il en aujourd’hui, mais cela n’a pas dû monter. Ce que nous dit cet enregistrement, visiblement capté componen united nations micro-cravate, ce sont plusieurs propos de corps de garde comme en tiennent certainement beaucoup d’hommes, quand ils se retrouvent entre eux. C’est vieux de onze ans. Le fait est que l’on peut déplorer le procédé, mais que l’on ne peut pas annuler l’effet que ça produit. C’est-à-dire que c’est ‘Trump misogyne’ à la puissance dix. Ce ne sont pas plusieurs propos qui datent de sa folle jeunesse, il était marié, il ressemble exactement au Trump d’aujourd’hui. Ce sont plusieurs propos odieux, mais qui ne sont pas condamnables devant l’ensemble des tribunaux. Ce qu’il dit avoir le droit de faire, ce qu’il trouve formidable, ce sont plusieurs actes qui s’apparentent à plusieurs agressions sexuelles. D’autant que Trump, c’est quelqu’un de très intimidant physiquement: 1,90m, 120 kilos, ultra-autoritaire. C’est effrayant”. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *