“A Rio, j’y vais pour l’or, et pour rien d’autre.” Tony Yoka a tenu sa promesse. Deux jours après le titre de sa compagne Estelle Mossely chez l’ensemble des moins de 60 kg, le boxeur français a été sacré champion olympique plusieurs super-lourds (plus de 91 kg) aux JO de Rio, en battant en finale le Britannique Joe Joyce, dimanche 21 août.

Une moisson exceptionnelle pour la boxe française

Tony Yoka, âgé de 24 ans, clôt ainsi l’exceptionnelle moisson en boxe française à Rio avec six récompenses (deux or, deux argent, deux bronze), soit le meilleur total loin devant l’ensemble des trois podiums de Pékin 2008 et Anvers 1920. Champion du monde en titre, Yoka a tenu boy rang sur le ring du Rio Centro 6 face au Britannique de 30 ans, qu’il avait d’ailleurs battu sur la route de boy sacre planétaire l’an passé.

VOUS RECOMMANDE

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *