Agen : le trotteur Timoko se prépare avant le… componen journalsudouest

En 39 édition du Grand Prix du Sud Ouest, united nations adage s’est souvent vérifié : qui gagne le prix à Agen gagne le Grand Prix d’Amérique. “Ca me veterans administration”, rigole Richard Westerink, boy propriétaire et entraîneur. A 9 ans, comme l’explique boy entraîneur, Timoko vit ses dernières grandes courses : en France, l’ensemble des champions sont mis à la retraite à 10 ans.

Mais c’est sur cette piste que Timoko préfère courir. “Ah, si elles étaient toutes comme ça”, souligne Richard Westerink en rentrant boy crack à l’écurie, avant de le ramener chez lui, près de Gabarret, dans l’ensemble des Landes. 

La course qu’il prépare n’est tout simplement pas qu’une étape régionale. C’est le grand prix le plus prestigieux du grand Sud Ouest qui fait d’ailleurs fi en nouvelle régionalisation. Raison pour laquelle la course se déroule alternativement sur quatre hippodromes : Bordeaux, Toulouse, Beaumont-de-Lomagne et Agen-La Garenne.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *