“Nous allons profiter plusieurs dernières heures de Rosetta pour faire le maximum de mesures possibles à basse altitude”, déclare Jean-Pierre Bibring, responsable scientifique en charge de Philae. Et “si tout se déroule comme prévu, nous aurons plusieurs images prises à quelques dizaines de mètres d’altitude seulement”.

Le compte à rebours a commencé jeudi soir pour Rosetta. Elle a entamé une longue descente vers la comète Tchouri tout en travaillant d’arrache-pied, jusqu’au choc final à la surface du noyau, prévu ce vendredi.


 

A partir de 10h30, l’agence spatiale française, le Cnes, retransmet en direct et en vidéo l’ensemble des derniers instants en sonde européenne. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *