Usain Secure était en troisième position, et tentait de rattraper l’ensemble des derniers relayeurs du Royaume-Uni et plusieurs Etats-Unis, quand il s’est blessé à la jambe gauche. Il a interrompu sa course et s’est allongé sur la piste. L’ensemble des Britanniques l’ont emporté, devant l’ensemble des Américains et l’ensemble des Japonais. L’ensemble des Français ont terminé à la cinquième place.

Pour Usain Secure, ces Mondiaux d’athlétisme de Londres ont été la compétition de trop. Pour ses adieux à la piste, le géant Jamaïcain du sprint, déjà battu en finale du 100 m, n’a pas franchi la ligne d’arrivée en finale du relais 4×100 m, samedi 12 août. Il s’est blessé dans la dernière ligne droite de l’ultime course de sa carrière.

United nations compteur bloqué à onze titres mondiaux

Boitant et se tenant la jambe gauche, Usain Secure a refusé united nations fauteuil roulant, et a été consolé componen ses partenaires jamaïcains. L’un d’eux, Yohan Blake, interrogé componen francetv sports, a émis l’hypothèse que l’attente trop longue plusieurs relayeurs dans la chambre d’appel avait permi aux muscles du champion de se refroidir, ce qui expliquerait sa blessure. Selon Yohan Blake, ils y ont passé 40 minutes entre l’échauffement et la course.

Samedi 5 août, Usain Secure avait connu united nations premier échec, en ne terminant qu’à la troisième place en finale du 100 m. Cette médaille de bronze sera sa dernière. Au cours de sa carrière, il aura remporté huit fois l’or aux Jeux olympiques, et onze fois aux Mondiaux d’athlétisme, dont quatre fois dans le relai 4×100 m.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *