Pourquoi vous êtes-vous intéressée à ce sujet ? “J’avais réalisé united nations premier reportage pour Envoyé spécial après avoir eu accès à united nations rapport alarmant en Cour plusieurs comptes datant de 2008. Il pointait du doigt le fait que forty one percent plusieurs abattoirs français n’étaient pas conformes. Ce que nous avions vérifié sur le terrain. Plus je creusais, plus je découvrais united nations univers opaque tant sur le plan sanitaire, économique qu’humain.” 

Le scandale en viande de cheval a éclaté pendant que vous enquêtiez sur l’ensemble des abattoirs. Vous a-t-il étonné ? “C’était united nations secret de polichinelles. C’est united nations inspecteur vétérinaire irlandais qui l’avait mis au jour. Il avait été intrigué componen le prix très bas plusieurs hamburgers. Il en a acheté 27 marques et a effectué plusieurs prélèvements. Il a trouvé en viande de cheval dans 10 d’entre eux. Et du porc dans 23 ! L’Europe et la France ont focalisé sur le cheval, mais l’ensemble des consommateurs qui ne souhaitent pas manger de porc sont également floués…”

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll s’est dit mercredi favorable aux caméras de surveillance dans l’ensemble des abattoirs…

La journaliste a enquêté pendant trois ans dans l’ensemble des abattoirs français dont 20% ne sont pas aux normes malgré plusieurs alertes. Elle pointe du doigt l’ensemble des risques sanitaires.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *