Né en 1971 à Buôn Ma Thuột au Sud Vietnam, Viet Thanh Nguyen a également publié « Refugees », un recueil de nouvelles, et  un essai sur la mémoire de la guerre du Vietnam, « Nothing Ever Dies: Vietnam and The Memory of War (2016), en cours de traduction. Il enseigne à l’université de Californie du Sud. Lire aussi : Viet Thanh Nguyen, une vie dessinée par la guerre

<
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
< <
<

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *