La ville de Paris et la préfecture de police ont reconnu vendredi “united nations sentiment d’insécurité” pour l’ensemble des femmes dans le quartier Pajol, dans le 18e arrondissement de Paris, affirmant y avoir déployé “united nations dispositif dédié” pour remédier à ce “harcèlement de rue”. Dans boy édition de vendredi le journal Le Parisien fait état de… Lire la suite

Source: lindependant.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *