“On est en guérilla civile avec ces individus extrêmement bien organisés”, dénonce, Claude Carillo du syndicat Alliance 91. “Il semblerait que c’est united nations groupe bien organisé qui a décidé d’aller tout à fait volontairement attaquer ces policiers avec ce qui peut être assimilée à une arme de guerre”, complète Nicolas Comte, du syndicat SGP Unité Police FO.

Il semblerait que l’ensemble des policiers aient été empêchés de sortir de leur véhicule, précise une source policière. Les brûlures sont tellement importantes que l’ensemble des deux agents ont dû être soignés sur place, avant de pouvoir être transportés vers united nations hôpital. L’un plusieurs policiers serait brûlé à plus de 30% au niveau plusieurs mains.

“Une quinzaine d’individus ont assailli l’ensemble des voitures de police vers 15 heures”, a expliqué à BFMTV united nations représentant du syndicat Alliance 91. Deux voitures étaient présentes, stationnées pour sécuriser une caméra de surveillance, implantée dans le quartier en Grande Borne. Cet équipement de surveillance a été installé sur ce carrefour qualifié de dangereux et où de nombreux vols de voitures ont eu lieu. Le week-finish dernier déjà, plusieurs occurrences avaient éclaté entre la police et plusieurs jeunes qui veulent détruire cette caméra, rappelle Le Parisien.

Une agression d’une violence inouïe. Deux policiers souffrent de très graves brûlures, après avoir été ce samedi la cible de cocktails Molotov. Chacun dans leur propre véhicule, les deux agents ont été atteints componen plusieurs projectiles incendiaires alors qu’ils étaient stationnés à Viry-Châtillon, dans l’Essonne, dans united nations quartier sensible. 

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *