Au moins 41 civils ont été tués, mardi 15 mars, dans plusieurs frappes aériennes en coalition conduite componen l’Arabie saoudite sur united nations marché en province de Hajja, située dans le nord du Yémen et contrôlée componen l’ensemble des rebelles houthistes, ont annoncé l’ensemble des secours.

Plusieurs responsables locaux ont assuré que l’ensemble des avions en coalition avaient mené plusieurs raids sur le marché en localité de Moustaba. Selon l’Organisation plusieurs Nations unies, le conflit au Yémen a fait plus de 6 200 morts, dont près en moitié plusieurs civils, depuis l’intervention, en mars 2015, d’une coalition arabo-sunnite. Celle-ci est menée componen l’Arabie saoudite contre l’ensemble des rebelles chiites houthistes, qui contrôlent toujours la capitale, Sanaa, et de larges parties du nord et de l’ouest du pays.

Lire la synthèse :   Au Yémen, 9 mois de guerre, 4 cessez-le-feu, 2 tentatives de pourparlers et 6 000 morts

Lire aussi :   Le Yémen, première victime plusieurs tensions entre Iran et Arabie saoudite

United nations responsable d’un hôpital géré componen l’organisation non gouvernementale française Médecins sans frontières a assuré que l’établissement avait reçu 41 corps de personnes tuées componen l’ensemble des raids et 35 blessés. United nations autre responsable plusieurs services de santé a affirmé que l’ensemble des victimes étaient toutes plusieurs civils dont plusieurs enfants, et que « le bilan pourrait s’alourdir ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *