Coronavirus en Irlande – Les touristes qui ne sont pas mis en quarantaine après leur arrivée dans le pays devraient être emprisonnés, prévient un professeur de haut niveau – The Irish Sun

0
15

LES TOURISTES qui voyagent en Irlande et ne s’auto-mettent pas en quarantaine devraient être emprisonnés, selon un professeur irlandais de renom.

Sam McConkey, spécialiste des maladies infectieuses au Royal College of Surgeons, a déclaré que les voyageurs et les compagnies aériennes doivent prendre leurs responsabilités.

⚠️ Lisez notre blog live coronavirus pour les dernières nouvelles et mises à jour

2

Professeur Sam McConkey
  Le gouvernement devrait publier la «liste verte» des pays qui n'auront pas à mettre en quarantaine le 20 juillet

2

Le gouvernement devrait publier la «liste verte» des pays qui n’auront pas à mettre en quarantaine le 20 juilletCrédits: Garrett White – The Sun

Cela vient comme les gens ont exprimé leur inquiétude après l’arrivée des vols en Irlande avec des touristes américains comme Covid-19 le bilan des morts aux États-Unis continue de grimper.

PEINE DE QUARANTAINE

McConkey a déclaré que le public a besoin d’un sens de “justice et d’un sens du fair-play” en ce qui concerne les voyages internationaux.

Il a déclaré à Newstalk: “Nous sommes presque uniques dans le monde d’avoir des frontières ouvertes partout – je comprends pourquoi c’est le cas parce que nous sommes une très petite économie ouverte et nous avons vraiment besoin de certaines personnes pour pouvoir voyager.

“Il doit y avoir une réglementation avec des dents, de sorte que si les gens ne les respectent pas, vous envisagez plus ou moins trois mois à Mountjoy.

“Il suffit de 10 ou 20 touristes américains à Mountjoy pendant un mois ou deux, et tout à coup le message va passer.

“Je pense que nous avons besoin d’un sens de la justice et d’un sens du fair-play … que si les gens bafouent les règlements, il y a des conséquences assez difficiles et prévisibles.”

‘TRÈS CONCERNÉ’

La semaine dernière, Taoiseach Micheal Martin a averti que les responsables de la santé publique sont “très préoccupés” et “pas à l’aise” sur le taux d’infection à Covid-19 provenant de voyages à l’étranger.

S’exprimant vendredi à l’hôpital Dr Steevens de Dublin, il a déclaré que le gouvernement suivrait les conseils du NPHET sur la question des voyages à l’étranger.

Il a déclaré: “Nos responsables de la santé publique sont très préoccupés par le potentiel des voyages et la réouverture des voyages d’avoir un impact négatif sur la transmission du virus, nous allons donc en tenir compte.

“Nous rencontrerons le premier ministre et le vice-premier ministre la semaine prochaine et nous discuterons de ces questions parce que j’ai tendance à être d’accord avec le professeur (Gabriel) Scally selon lequel, idéalement, une approche à l’échelle de l’île pour ces questions est optimale.

“Il y a évidemment des défis à cet égard, mais nos responsables de la santé publique ne sont pas à l’aise pour le moins pour le moment en ce qui concerne la question des voyages.”

Et le gouvernement a averti que les voyages internationaux sont une “situation très instable” car les conseils continuent à être donnés pour éviter les voyages non essentiels.

S’exprimant lors d’un briefing la semaine dernière, Liz Canavan du département du Taoiseach a également déclaré que la publication de la “liste verte” du gouvernement le 20 juillet apporterait une “clarté” sur la question.

Canavan a déclaré: “Les personnes entrant en Irlande en provenance de pays de la liste verte n’auront pas besoin de restreindre leurs déplacements à leur arrivée.

“Mais c’est une situation très volatile et pour l’instant, le conseil reste d’éviter les voyages non essentiels.”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.