Covid-19 en Lettonie: après l’amélioration de la situation, la restriction ne sera pas levée – en Lettonie

0
21

Lors de la propagation de Covid-19, la santé publique est primordiale, puis l’économie sera forte, a déclaré le Premier ministre Krišjānis Kariņš (JV).

La LETA a indiqué qu’actuellement, les restrictions sur les heures d’ouverture des établissements de restauration publique la nuit et le nombre de personnes aux tables sont fixées jusqu’au 1er septembre.

Lorsqu’on lui a demandé si la prévalence de Covid-19 allait bientôt baisser à nouveau, ou s’il pouvait être décidé de réduire les restrictions plus tôt, par exemple à partir du 1er août, Kariņš a répondu qu’il était très important de ne pas s’inquiéter de la réglementation établie. Le Premier ministre a appelé l’attention sur le fait que le gouvernement suivait les recommandations du Centre de prévention et de contrôle des maladies (SPKC) et que le SPKC évaluait la situation au cours de la phase de suivi de quatre semaines.

Le Premier ministre a expliqué qu’une meilleure situation en quelques jours ne signifie pas qu’elle est garantie pour une période plus longue. L’amélioration a été obtenue en fixant des restrictions appropriées et il n’y a aucune raison de croire que la maladie aurait pris fin, car ce n’est pas le cas, a souligné Kariņš.

Le Premier ministre a également expliqué qu’en Lettonie, par rapport à plusieurs autres pays européens, il n’y a presque pas de restrictions. Les entrepreneurs sont également beaucoup mieux lotis que les gens sont en bonne santé et capables d’utiliser les services offerts par les entrepreneurs, que le fait d’évincer les gens augmenterait les risques, ce qui pourrait augmenter le nombre de patients, ce qui entraînerait à son tour de nouvelles restrictions, a déclaré le Premier ministre. m’a dit.

Interrogé sur la date choisie, fixant les restrictions jusqu’au 1er septembre, Kariņš a indiqué que la date des restrictions avait été fixée en tenant compte de l’offre du ministère de la Santé. Il a expliqué que le gouvernement prend en compte les décisions du SPCC et des épidémiologistes dans ses décisions. Le politicien a souligné qu’en tant que chef du gouvernement, sa principale préoccupation était la santé humaine et que l’économie serait également forte si la nation était en bonne santé.

Le Premier ministre a attiré l’attention sur le fait que la propagation de Covid-19 dans le monde continue et que cette catastrophe a gravement touché les pays proches de la Lettonie – la Suède, la Russie, la Biélorussie et l’Ukraine – où la maladie est bien au-dessus du niveau de sécurité européen. , ces pays figurent donc sur la liste dite rouge. .

Kariņš a rappelé que le gouvernement a pris des décisions sur la manière dont les immigrants seront identifiés et informés du respect des normes d’auto-isolement. Actuellement, le défi consiste à s’assurer que la forte prévalence de Covid-19 dans les pays voisins n’est pas enracinée en Lettonie, de sorte que le gouvernement a également pris des décisions pertinentes sur cette question, a souligné le Premier ministre.

Comme indiqué, le ministre des Affaires étrangères, Edgars Rinkēvičs (JV), a précédemment expliqué que les amendements soutenus par le gouvernement permettront la révocation des permis de séjour temporaires (TUA) ou l’annulation des visas pour les ressortissants de pays tiers qui violent les règles d’auto-isolement. Le ministre a souligné qu’avant d’annuler un visa ou un TUA, une personne aura le droit de fournir des explications et chaque cas sera analysé individuellement. Cette tâche est confiée au Bureau de la citoyenneté et des migrations.

Les contrevenants à l’auto-isolement pourront également être condamnés à une amende pouvant aller jusqu’à 2 000 euros. Le ministre par intérim de l’Intérieur, le ministre de l’Économie, Jānis Vitenbergs (KPV LV), avait précédemment indiqué qu’une personne ne serait pas expulsée du pays après la première infraction, lorsqu’une amende de 10 à 2000 euros serait infligée, mais ce serait fait après le deuxième violation, si, par exemple, la personne assiste à des événements publics ou enfreint d’une autre manière les règles d’auto-isolement.

La Saeima se prononcera mardi sur ces amendements à la loi.

À son tour, la décision du gouvernement de limiter la propagation de Covid-19 en Lettonie à tout immigrant qui arrive dans le pays en utilisant les services de transporteurs internationaux est déjà entrée en vigueur aujourd’hui.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.