Incitations automobiles: le décret de relance fait loi

0
27

Le Sénat a définitivement approuvé la disposition établissant de nouvelles incitations à l’achat de voitures neuves. Avec la mise au rebut, elle atteint 3 500 euros

Le décret de relance a été définitivement approuvé et devient loi. Le Sénat a confirmé la confiance du gouvernement dans la mesure, avec 159 voix pour, 121 contre et aucune abstention. Approuvé en chambre le 9 juillet et expirant samedi, il prévoit des mesures d’un montant de 55 milliards d’euros pour limiter l’impact économique de l’urgence sanitaire sur les entreprises, les travailleurs avec un numéro de TVA, les employés, les familles et le troisième secteur.

Incitations automobiles: jusqu’à 3 500 euros avec mise au rebut

Parmi les mesures les plus attendues, une prime d’État de 1 500 euros, versée à condition que le concessionnaire fasse une remise d’au moins 2 000 euros supplémentaires en cas de mise au rebut d’une voiture d’au moins 10 ans. L’incitation est divisée par deux sans suppression. Les primes de voiture Euro 6 sont valables pour les achats entre le 1er août et le 31 décembre 2020, dans le cas des voitures essence, diesel ou hybrides avec un prix allant jusqu’à 40000 euros hors TVA et émissions de CO2 entre 61 g / km et 110 g / km.

Incitations pour motos et scooters

Pour les motos et scooters électriques ou hybrides, l’éco-bonus monte à 4 000 euros en cas de mise au rebut d’un véhicule ancien. L’incitation est déclenchée même sans mise au rebut, mais s’arrête à 3 000 euros.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.