La DGT alerte sur le retour des motards décédés au cours des dix derniers jours

0
67

VOUS.

Madrid

Mise à jour:29/05/2020 12: 39h

enregistrer

Face au Plan de transition vers une nouvelle normalité dans laquelle se trouve le pays et dans lequel les restrictions de mobilité et de contact social se réduisent progressivement, la Direction générale de la circulation (DGT) invite les utilisateurs de motos à prendre toutes les précautions nécessaires la conduite, car au cours des dix derniers jours augmenté de 41% motards décédés.

Pour cette raison, le groupe de la circulation de la garde civile fournira une attention particulière pendant le week-end à la conduite de ce groupe, afin d’éviter les accidents de la circulation. Au cours des trois derniers week-ends, 7 des 12 personnes décédées étaient des motocyclistes.

Il s’agit du premier week-end où tous les citoyens peuvent se déplacer dans leur province, île ou unité territoriale, car ils sont en phase 1 ou 2 de la désescalade, ce qui peut générer un plus grand nombre de déplacements par route par rapport aux week-ends précédents. Pour éviter les déplacements à l’extérieur de la province, des contrôles routiers continueront d’être effectués.

Plus précisément, selon les données de l’agence, en 2019, le nombre maximal de motocyclistes est décédé 24 heures sur les routes interurbaines depuis 2010, avec 264. Le nombre moyen de motocyclistes décédés au cours des 4 dernières années sur les routes interurbaines représentait 19% du nombre total de décès dans ces cependant, en 2019, ce pourcentage est passé à 24%.

Entre le 1er janvier et le 14 mars 2020, 34 motards de plus sont morts 2 que lors de la même période de l’année précédente. Avec la déclaration de l’état d’alerte et les restrictions à la libre circulation imposées pour réduire la pandémie de santé, le nombre d’automobilistes décédés diminue, représentant 6 décès entre le 15 mars et le 17 mai, contre 57 sur la même période. de l’année précédente.

Et depuis le 18 mai, date à laquelle une partie de l’Espagne est passée à la phase 1, le nombre de motards décédés a doublé par rapport à ceux qui sont morts au cours de la première période de l’état d’alarme. Au cours de cette période (du 18 au 26 mai), 7 motocyclistes sont décédés, comme lors de la même période de l’année précédente, alors que les déplacements sur de longues distances n’ont récupéré que 32%, par rapport à la mobilité avant l’état d’alerte.

Selon Álvaro Gómez, directeur de l’Observatoire de la sécurité routière de la DGT, «ces chiffres nous inquiètent et montrent que la désescalade semble aller de pair avec une tendance à la hausse du taux d’accidents des motocyclistes, c’est pourquoi le Traffic Group de la Garde civile propose des attention à ce groupe et à leur comportement sur la route, plus si possible, lorsque la moitié de ces accidents mortels sont dus à la sortie de la route, un type d’accident associé directement aux distractions et aux excès de vitesse».

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.