La Ligue de football fait face à un report du plafond salarial alors que les négociations s’éternisent

0
23

Les plafonds de salaire dans l’EFL peuvent devoir être repoussés d’un an.

Les négociations se poursuivent depuis des semaines entre les clubs de Ligue 1 et 2 avec le Championnat sur la limitation des contrats des joueurs.

Mais aucun accord n’a encore été conclu et, même si le stress de l’EFL, il est encore temps de les faire participer à la campagne 2020/21, le temps presse.

L’EFL devrait suivre le mouvement avec la Premier League et se diriger vers le début de la saison prochaine le 12 septembre, ce qui signifie qu’ils devront bientôt parvenir à un accord pour permettre aux clubs de planifier à l’avance.

Les dernières propositions comprenaient des contrôles budgétaires qui pourraient limiter les dépenses annuelles de salaires à environ 18 millions de livres sterling pour le championnat, 2,5 millions de livres sterling en Ligue 1 et 1,25 million de livres sterling en Ligue 2.

Les plafonds salariaux devraient être retardés
(Image: EMPICS Sport)

Il y aurait une période de transition pour permettre aux clubs qui dépensent gros de s’aligner et toute nouvelle signature pour remplacer les gros salariés devrait se faire avec un salaire moyen faible dans toute la division avec des chiffres à convenir.

Tout club qui ne respecte pas les limites de dépenses s’exposerait à de lourdes amendes ou potentiellement à une réduction de points.

Des discussions ont eu lieu cette semaine avec les clubs de Ligue 1 qui devraient se réunir à nouveau la semaine prochaine et l’EFL est pleinement déterminé à plafonner les salaires pour aider à atténuer la crise financière après la coronavirus pandémie.

Mais les clubs disent déjà aux joueurs et aux agents qu’il pourrait être retardé jusqu’à la saison 2021/22 en raison de contraintes de temps.

L’Association des footballeurs professionnels a déjà averti les joueurs qu’il serait illégal pour les clubs d’essayer de réduire les salaires à mi-parcours d’un contrat sans consentement.

Les patrons de PFA ont écrit à chaque joueur pour leur dire qu’il serait “illégal” de porter un plafond sans autorisation et la résistance provoque encore plus de suspensions pour l’EFL.

La PFA a clairement indiqué qu’elle ne bloquerait pas les plafonds salariaux car elle est consciente des dangers financiers auxquels sont confrontés les clubs mais souhaite une consultation complète.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.