Le décret de relance est une loi: confiance dans le Sénat: mesures pour 55 milliards

0
29

le Décret de relance C’est la loi. le Sénat approuvé la disposition, confirmant la confiance gouvernement avec 159 voix pour, 121 contre et aucune abstention. Approuvé en chambre le 9 juillet et expirant samedi, il prévoit des mesures d’un montant de 55 milliards d’euros pour limiter l’impact économique de l’urgence sanitaire sur les entreprises, les travailleurs avec un numéro de TVA, les employés, les familles et le troisième secteur. 280 sénateurs sur 281 y ont assisté et la majorité requise était de 141.

<!–

#correlati article figure .player_clicker :: after {color: #fff; couleur de fond: rgba (0,0,0,0,6); rayon-frontière: 50%; bloc de visualisation; alignement du texte: centre; taille de police: 16px; hauteur de ligne: 40 px; largeur: 40 px; position: absolue; haut: 50%; gauche: 50%; marge: -20px 0 0 -21px; } Figure d’article #correlati .player_foto_clicker :: after {color: #fff; couleur de fond: rgba (0,0,0,0,6); rayon-frontière: 50%; bloc de visualisation; alignement du texte: centre; taille de police: 20px; hauteur de ligne: 40 px; largeur: 40 px; position: absolue; haut: 50%; gauche: 50%; marge: -20px 0 0 -21px; }

->

LIRE AUSSI Taxes, paiements à effectuer avant le 31 juillet: 246 délais en 15 jours

Parmi les mesures initiales: les contributions non remboursables aux entreprises, l’arrêt des paiements Irap, les revenus d’urgence, l’augmentation de 600 euros à 1200 du bonus baby-sitter. Le passage à la Chambre a apporté une série d’innovations, telles que l’extension aux résidences secondaires du superbonus à 110%, les incitations à l’achat de voitures Euro 6, le retard d’un mois dans le congé pour les parents, l’avance de la clope prévue pour l’automne, le renouvellement des chanoines des plages jusqu’en 2023.

SUPERBONUS: la déduction de 110% pour les interventions qui rendent les bâtiments plus économes en énergie et plus sûrs en cas de tremblement de terre a également été étendue aux bâtiments du troisième secteur et aux résidences secondaires, à l’exception des maisons de luxe, des villas et des châteaux. Au lieu de cela, les propriétaires des maisons mitoyennes peuvent les utiliser. Pour l’efficacité énergétique, les plafonds de dépenses déductibles ont été révisés à la baisse, qui varient selon le type de logement. Il reste la possibilité de réaliser les interventions sans mettre la main au portefeuille, en transférant le superbonus aux entreprises réalisant les travaux ou à une institution financière.

– VOITURES ET MOTOS ECOBONUS: incitations jusqu’à 3500 euros pour ceux qui achètent une voiture Euro 6 (catégorie qui comprend également les voitures essence et diesel) et abandonne un véhicule âgé d’au moins 10 ans. L’incitation est divisée par deux sans suppression. Le bonus est valable jusqu’au 31 décembre 2020 pour les voitures avec des prix jusqu’à 40 mille euros. Auto vert: l’incitation atteint 10 mille euros pour les voitures électriques et 6500 pour les hybrides. Pour les motos et scooters électriques et hybrides, l’éco-bonus en 2020 s’élève à 4 000 euros en cas de mise au rebut d’un vieux deux-roues. Incitation même sans mise au rebut, mais jusqu’à 3 000 euros.

– CIG ET CONTRATS: Les quatre semaines de Cig Covid prévues pour l’automne peuvent être avancées immédiatement. Alors que les contrats des apprentis et des intérimaires seront prolongés d’autant de jours que ceux de l’arrêt pour le lock-out. Feu vert également à l’adaptation des pensions pour le total des invalides, qui passent de 285 à au moins 516 euros.

– REMISE IMU: Les communes pourront récompenser par une remise pouvant aller jusqu’à 20% qui, pour payer l’IMU, choisit le débit sur le compte courant.

– DOCUMENTS: Les cartes d’identité et les licences expirées pendant le verrouillage resteront valables jusqu’à la fin de l’année.

– CONGÉ: Ceux qui ont des enfants jusqu’à 12 ans pourront utiliser jusqu’au 31 août (un mois de plus que prévu) les 30 jours de congé payé à 50%. De plus, les communes devront utiliser les 150 millions supplémentaires alloués avec le décret pour penser aux centres d’été même pour les plus jeunes, jusqu’à 3 ans, et pour les plus âgés. Le groupe d’âge a en effet changé: de 3-14 ans à 0-16 ans.

– PLAGES: Les concessions des établissements balnéaires sont prolongées jusqu’en 2033.

– ÉGALES ÉCOLES: Fonds doublés pour des écoles égales. Un amendement approuvé par la commission alloue 150 millions supplémentaires. Grâce à une dérogation introduite par un autre amendement, les classes du primaire compteront également moins de 15 élèves.

– SERVICES TÉLÉPHONIQUES “GRADUÉS”: Agcom peut “ordonner, même à titre conservatoire”, la suppression des services de téléphonie activés sans le consentement des utilisateurs. Des amendes pouvant aller jusqu’à 5 millions sont prévues pour les opérateurs qui ne se conforment pas.

– SMART WORKING: pour 50% des agents de l’administration publique dont les tâches peuvent être effectuées à domicile, l’espace de travail est prolongé jusqu’au 31 décembre. La modification du décret de relance introduit alors le «Plan d’organisation du travail agile», avec lequel à partir du 1er janvier 2021 le pourcentage atteindra au moins 60%.

– ZONES ROUGES: 40 millions alloués aux communes des zones rouges exclues des premiers fonds ad hoc. 20 millions supplémentaires iront renforcer les administrations en détresse, y compris les municipalités dissoutes par la mafia.

– TOSAP: Tosap et Cosap sont exemptés de deux mois pour les vendeurs ambulants.

Dernière mise à jour: 14:50


© REPRODUCTION RÉSERVÉE

ci-dessous) // la var sera utilisée par PaywallMeter pour cibler l’événement sur le pixel correct settings_testata.fbq_swg_promo = ‘556738118336305’; fbq (‘init’, settings_testata.fbq_swg_promo); fbq (‘track’, ‘PageView’);
.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.