Les propriétaires de panneaux solaires sur les toits pourraient se voir imposer des frais pour revendre l’énergie au réseau

0
34

Les ménages avec des panneaux solaires sur le toit et des batteries ont réagi avec fureur aux propositions qui pourraient les voir facturés pour l’exportation d’électricité vers le réseau électrique.

Au cours de la dernière décennie, les gouvernements des États ont activement incité les ménages à injecter leur énergie solaire dans le réseau, en offrant de généreux systèmes de tarifs de rachat. La plupart sont désormais fermés aux nouveaux entrants.

Mais maintenant, les groupes de bien-être et la société de transport SA Power Networks ont demandé à la Commission australienne des marchés de l’énergie de modifier les règles du marché pour imposer une taxe aux exportateurs des ménages.

Ils soutiennent que dans le cadre du système actuel, les ménages sans énergie solaire pourraient être injustement chargés du coût de l’augmentation des réseaux électriques pour faire face à l’augmentation de nouveaux panneaux, ce qui est exerce déjà une pression sur le réseau dans les États à forte pénétration solaire comme l’Australie du Sud.

Le porte-parole de SA Power Networks, Paul Roberts, a déclaré que le réseau électrique de l’État atteignait déjà sa capacité de prendre en charge les réseaux solaires domestiques.

“Les clients eux-mêmes constatent que leurs onduleurs s’éteignent parfois en raison de l’augmentation de la tension dans le réseau”, a déclaré M. Roberts à ABC Radio Adelaide.

[[

Un groupe de maisons à Alkimos Beach toutes avec des panneaux solaires sur le toit.
Maisons avec toit solaire à Alkimos Beach dans le nord de Perth.(ABC News: Briana Shepherd)

]

“Et l’industrie des énergies renouvelables s’inquiète du fait que des réseaux comme le nôtre devront imposer des limites nulles aux nouveaux clients afin que nous puissions accepter ces clients, mais ils ne pourront pas exporter.

“Il doit donc y avoir une solution.”

M. Roberts a déclaré que la proposition de SAPN verrait probablement 10 à 30 $ ajoutés à la facture annuelle d’électricité d’un client solaire et ne changerait pas le montant global que la société était autorisée à facturer aux clients.

Il a déclaré que la proposition actuelle verrait les clients solaires existants exclus du paiement, mais a admis que cela pourrait changer.

Les propriétaires solaires furieux

L’idée a attiré une réaction furieuse de nombreux propriétaires de panneaux solaires, dont l’homme d’Adélaïde Michael Preus.

“Les gens vont simplement les déconnecter et leur dire de se bourrer, c’est ce que je ferais”, a-t-il dit.

M. Preus a déclaré qu’il avait installé son système solaire photovoltaïque domestique pour économiser de l’argent et aider l’environnement, mais qu’il remettait maintenant en question son investissement.

Mais des groupes de protection sociale, notamment le Conseil australien des services sociaux et la Société St Vincent de Paul, soutiennent la décision de facturer les personnes qui exportent de l’électricité.

Le chef de la direction du Conseil des services sociaux de la SA, Ross Womersley, a déclaré que sans changement, les ménages qui ne pouvaient pas se permettre de produire de l’énergie solaire pouvaient être injustement pénalisés pour le coût de l’entretien de l’électricité.

installation de panneaux solaires
SA Power Networks affirme que le réseau pourrait ne pas être en mesure d’accepter plus d’entrée de l’énergie solaire domestique.(Reuters: Mike Blake)

“Les ménages non solaires qui n’ont pas les avantages de l’énergie solaire resteront en possession du réseau et supporteront les coûts supplémentaires”, a-t-il déclaré.

Le porte-parole de SA Power Networks, Paul Roberts, a comparé l’accusation à des propositions de taxation des véhicules électriques, qui ne contribuent pas à l’accise sur l’essence.

“Les gouvernements réfléchissent vraiment à la manière dont nous allons amener les gens qui achètent des véhicules électriques à contribuer au financement routier”, a-t-il déclaré.

Le directeur de l’énergie du Grattan Institute, Tony Wood, a déclaré que le problème aurait dû être résolu il y a des années.

“Nous aurions dû obtenir ce droit en premier lieu”, a-t-il déclaré.

“Il semble juste que vous payiez pour l’utilisation de ce réseau, sinon les personnes qui n’utilisent pas l’énergie solaire subventionnent effectivement votre système solaire.

“Ils ne le font pas délibérément.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.