Les sociétés pétrolières ExxonMobil et Chevron ont dépensé des milliards

0
28

La pandémie de covid-19 a considérablement réduit la demande de pétrole, ainsi que le prix de cette matière première.

La production d’Exxon a chuté de 7% sur un an à 3,6 millions de barils par jour entre avril et juin. Selon des sources bien informées, l’entreprise va licencier et réduire encore ses dépenses. Il le fait dans un effort pour maintenir le paiement des dividendes.

À la demande du gouvernement américain, Chevron doit quitter le Venezuela d’ici décembre, où elle est la dernière des grandes compagnies pétrolières américaines. Il a été présent dans le pays pendant près de 100 ans et a résisté à quitter ce pays d’Amérique du Sud. Il a décrit son travail là-bas comme un élément stabilisateur et a fait valoir que le poste vacant sur le marché serait alors occupé par des sociétés pétrolières russes ou chinoises.

«L’impact économique du covid-19 a considérablement réduit la demande pour nos produits et réduit le prix de la matière première», a déclaré Michael Wirth, directeur de Chevron.

Chevron a radié 5,6 milliards de dollars d’actifs, dont 2,6 milliards de dollars au Venezuela. Il a versé 1 milliard de dollars supplémentaires en indemnité de départ à 6 700 employés qui ont perdu leur emploi. Avant la restructuration, le groupe employait environ 45 000 personnes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.