L’Île-du-Prince-Édouard compte 3 nouveaux cas de COVID-19, dont 1 lié à un foyer de soins de longue durée

0
44

L’administrateur en chef de la santé publique de l’Île-du-Prince-Édouard, la Dre Heather Morrison, affirme que la province compte trois nouveaux cas de COVID-19.

L’un est un homme d’une cinquantaine d’années et deux personnes ont la vingtaine, a-t-elle déclaré lors d’une réunion d’information non prévue à Charlottetown aujourd’hui.

“COVID-19 n’a pas disparu”, a-t-elle déclaré, notant que la situation devrait rappeler clairement l’importance des messages publics, en ce qui concerne le maintien de la distance physique et le maintien d’un petit cercle social.

L’un des deux plus jeunes patients travaille à Whisperwood Villa à Charlottetown. Tous les résidents et le personnel sont testés à partir du samedi après-midi.

Aucun résident n’a montré de symptômes

Aucun des résidents n’a montré de nouveaux symptômes liés à COVID-19, a déclaré Morrison. Les visites sont interrompues à la lumière des nouvelles.

La jeune femme a travaillé au centre de soins récemment, mais elle portait un équipement de protection individuelle, a ajouté Morrison.

Whisperwood a confirmé aux responsables de la santé publique qu’aucun membre de son personnel ne travaille à d’autres endroits, a-t-elle noté.

Morrison a déclaré que la jeune employée avait quitté son emploi lorsqu’elle avait commencé à se sentir malade et qu’elle éprouvait toujours des symptômes.

La femme était un contact de l’autre patient plus jeune, un homme de l’île qui est retourné à l’Île-du-Prince-Édouard de la Nouvelle-Écosse le 29 juin. Pendant son séjour en Nouvelle-Écosse, il a eu des contacts avec quelqu’un des États-Unis.

Le patient plus âgé est un travailleur essentiel qui a récemment voyagé hors de la région et s’est auto-isolé depuis son retour.

A eu un contact avec un jeune homme revenant de Nouvelle-Écosse

Lors du briefing hebdomadaire COVID-19 de mardi, Morrison a déclaré que près de 1 400 nouveaux tests négatifs étaient revenus depuis la semaine dernière, et plus de 11 500 tests avaient été effectués à l’Î.-P.-É.

L’Île-du-Prince-Édouard avait 27 cas confirmés de COVID-19, le plus récent le 28 avril. Tous se sont rétablis.

Morrison a déclaré que les cas n’étaient liés ni au processus d’approbation des résidents saisonniers ni à la bulle atlantique.

Aucun changement à la bulle atlantique pour l’instant

Le premier ministre Dennis King a déclaré que la recherche des contacts est en cours dans les trois cas, et il attendra les résultats avant de s’engager à apporter des changements au niveau actuel de précautions de l’Î.-P.-É.

“Pour l’instant, rien n’a changé”, a-t-il déclaré. “Les trois cas évoqués ne sont pas liés à la bulle atlantique”, le processus qui a permis aux habitants des quatre provinces atlantiques de visiter d’autres endroits de la région sans s’isoler eux-mêmes à partir de vendredi.

En ce qui concerne le jeune homme de l’île qui est revenu de la Nouvelle-Écosse en début de semaine, King a dit qu’il ne faisait aucun doute qu’il avait le droit de le faire.

COVID se fiche de votre plaque d’immatriculation, de vos antécédents ou de votre géographie.– Dennis King, premier ministre de l’Î.-P.-É.

“Tout citoyen canadien peut retourner chez lui … peu importe où il habite.”

King a souligné que les trois nouveaux cas concernaient des habitants de l’Île-du-Prince-Édouard et non des résidents d’autres provinces ou pays.

“COVID ne se soucie pas de votre plaque d’immatriculation, de vos antécédents ou de votre géographie”, a déclaré le premier ministre.

Plus de CBC PEI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.