Rolland Courbis offre son soutien à l’équipe de 3e division du SC Toulon, qui sera rachetée par Mourad Boudjellal

0
67

” Retour

Le pilier du football français Rolland Courbis a offert son soutien à Mourad Boudjellal dans une interview avec Nice-Matin, ancien propriétaire majoritaire du club de rugby de Toulon et prochainement le nouveau propriétaire des lutteurs français de 3e division du football, le SC Toulon.

Courbis a de bons souvenirs avec le club, y ayant terminé sa carrière de joueur entre 1982 et 1985, et commencé sa carrière de manager là-bas entre 1986 et 1990.

«Toulon n’est pas seulement quelque chose de différent pour moi. C’est mon souvenir le plus puissant. D’abord à cause de la durée, j’ai passé neuf ans là-bas, mais aussi parce que j’ai terminé ma carrière de joueur à Toulon et c’est aussi là que j’ai commencé en tant que manager, malgré que ni prévu ni prévu. »

«(Boudjellal) sait qu’il peut compter sur moi. Si je peux lui donner quelques conseils, je serais ravi de le faire. »

Lorsqu’on lui a demandé s’il gérerait à nouveau le club, il a rejeté l’idée:

«Je n’ai plus le bon âge et je n’ai pas assez de patience. J’ai l’énergie oui, mais pas la patience… Cependant je pourrais aider un jeune manager comme je l’ai fait ailleurs. Si je devais prendre un poste, ce serait un modeste rôle consultatif pour Mourad. »

Sur les perspectives de Toulon de se rendre en Ligue 1:

Ce ne serait pas la première fois qu’un club grimpe sur trois divisions. Et selon l’équipe que vous avez mise en place, ce serait particulièrement difficile pour les autres. Même dans ces divisions (semi-pro), vous avez besoin des moyens, de l’attitude et des habitudes d’une équipe professionnelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.